Faire de votre piscine le plus bel endroit de votre jardin
MGP CONSTRUCTION RENOVATION
25, Rue du Centaure - Plaine de Beauregard - 26300 Châteauneuf-sur-Isère - Tél. : 04 75 47 30 02 Fax. : 04 75 47 38 09

19/06/2018

Remettre sa piscine en route

La facilité de la remise en service de votre piscine dépend beaucoup du soin que vous avez apporté à son hivernage :

- L’hivernage a été correctement réalisé : La remise en route sera relativement rapide et simple à effectuer

- L’hivernage a été bâclé : le coût et le travail à effectuer seront beaucoup plus importants. Idem si vous tardez trop à faire votre en route.

 

Quand remettre en service sa piscine?

 Premier conseil (et non des moindre) : 

Effectuez la remise en service le plus tôt possible dès que l’eau atteint 12°C. Vous avez une petite marge jusqu’à 15°C en fonction des cas mais pas plus !  (Il faut attendre 15°C pour les piscines traitées au sel par électrolyse).

Le meilleur moment se situe donc après la période des grands froids, à la fin des périodes de gel : mars, avril (suivant la région dans laquelle vous habitez et la météo de la saison) sont les périodes idéales car l’eau est encore à faible température et, si les traitements d’hivernage ont été bien faits, les algues ne se sont pas encore formées.

Si vous attendez trop : le coût de la remise en service pourrait être onéreux et le coût supplémentaire pourrait être plus élevé qu’un ou deux mois de traitement économisé.

Si la mise en service est faite très tôt dans la saison : on peut laisser la couverture d’hiver, filtration en marche automatique jusqu’à la baignade tant attendue !

Comment remettre en route sa piscine ?

 Tout dépend du type d’hivernage pour lequel vous avez opté.

 

Remise en service de la piscine après un hivernage actif :

Si vous avez effectué un hivernage actif (c’est-à-dire que vous avez laissé la filtration en marche au ralenti tout l’hiver), cela veut dire que vous avez pu garder une eau de qualité. Pas besoin donc de beaucoup d’efforts pour la remise en service.

 1) Ajuster la durée de filtration quotidienne en fonction de la température

2) Nettoyer les parois, lignes d’eau et nettoyer le fond avec votre nettoyeur automatique (et même si cela ne vous parait pas sale)

3) Remettre en place tous les accessoires que vous aviez retirés pour l’hiver

4) Vérifiez l'alcalinité et le PH et ajustez si besoin (grâce à un testeur pH)

5) Faire un traitement choc, filtrer 48h non stop et reprendre le traitement habituel.

 

Remise en service de la piscine après un hivernage passif ou total :

Si vous avez effectué un hivernage passif (c’est-à-dire que vous avez abaissé le niveau de l’eau sous les skimmers, vidangé les tuyauteries et arrêté la filtration), la remise en service de la piscine demandera plus de travail.

 1) Retirer les équipements qui ont été nécessaires à l’hivernage de la piscine

-  Couverture d’hivernage

-  Flotteurs d’hivernage (qui assuraient la protection du bassin)

-  Gizzmos

-  Bouchons des refoulements et prises balai

 

Conseils pour la couverture : Mettez votre couverture de côté pendant l’opération de remise en service. Plus tard, lavez-la (avec un produit spécial couvertures piscine), séchez-la avec soin et rangez-la en attendant l’hiver prochain.

 2) Nettoyer les abords de la piscine : plage et la margelle

-  Passer un coup de balai

-  Frotter dans le sens intérieur margelle vers  l'extérieur de la margelle

-  Utiliser de préférence un nettoyeur à haute pression qui enlève les mousses (ou utiliser un produit anti-mousse)

-  Si besoin, faire un récurage des joints

Conseils pour cette étape :

Il est toujours mieux de nettoyer les abords de la piscine après avoir retiré la couverture (qui est souvent plein de débris et de terre).

Les abords de la piscine sont souvent oubliés. Il est pourtant important de les nettoyer car plus ils seront propres, moins il y aura d’apports de saletés dans la piscine.

En profiter également pour enlever les grosses impuretés au fond ou à la surface de la piscine, à l’aide d’une épuisette.

3) Remettre en place les éléments suivants :

-  les paniers de skimmer

-  Visser les jets orientables dans les refoulements

 

4) Remonter le niveau d’eau au 3/4  des skimmers :

 

5) S’occuper du local technique : 

-  Remettre la pompe en place (si elle avait été démontée pour pallier au gel et à l’humidité)

-  Revisser le bouchon de purge de la pompe ainsi que celui du préfiltre (dépend des modèles)

-  Réinstaller le filtre (s’il avait été démonté) et remettre son bouchon de vidange

• Si vous avez un filtre à cartouche(s) : remettre des cartouches propres

• Si vous avez un filtre à diatomées : le recharger en diatomite (Pas de nettoyage car vous l’avez déjà fait à l’automne n’est-ce pas ?)

• Si vous avez un filtre à sable : voir plus loin (étape 8)

-  Penser à garnir les pas de vis de Téflon et à graisser les joints toriques (joints du couvercle) avec du silicone

-  Remplir d’eau le préfiltre de la pompe (vannes d’aspiration fermées) et replacer son couvercle

-  Ouvrir les vannes (s’assurer que les tuyauteries sont remplies d’eau)

-  Vérifier l’absence de fuites (moteur arrêté)

 

6) Remettre le coffret électrique sous tension

-  Régler l’horloge de programmation

-  Vérifier les fusibles et le contacteur

 

7) Relancer le système de filtration

Remarque : Soyez attentif à votre pompe lors de sa remise en marche. Si elle fait un bruit anormal qui persiste après 1 heure d’utilisation, c’est certainement que les roulements sont grippés. Il faut alors procéder aussitôt à leur remplacement.

 

8) S’occuper de son filtre à sable

Si vous ne l’avez pas nettoyé chimiquement lors de l’hivernage, c’est le moment de le faire.

-  Utiliser un produit spécial qui décape et détartre le filtre à sable 

-  Procéder à un contre-lavage du filtre suivi d’un rinçage (vanne multivoies). Cette étape peut être faite 24h après la mise la mise en route (voir plus si l’eau est très sale). Puis, remettre la vanne multivoies en position « filtration »

-  Bien surveiller le manomètre  les premiers jours

9) Nettoyer le bassin :

-  Passer le balai aspirateur manuel ou robot automatique 

-  Si l’eau est sale (dépôt formé durant l’hivernage), il est préférable de laver, au début, en position « égout » (surtout pour la terre) et de n’effectuer que la finition du nettoyage en position « filtration ». Solution peu écolo mais cela évitera l’encrassement de votre filtre. Remonter le niveau d'eau si nécessaire par la suite.

-  Brosser les parois et le fond du bassin pour décoller les polluants encore fixés.

-  Nettoyer et brosser la ligne d’eau avec un produit spécial ligne d’eau 

10) Lorsque la piscine est propre, remettre en place les équipements de votre piscine

-  Echelles, plongeoir, ….

-  Bien vérifier leur état avant de le replacer (si besoin, les remplacer)

 

11) Procéder aux analyses et au traitement de l’eau, l’objectif maintenant est de générer une eau de baignade de qualité :

Contrôle du le TAC (alcalinité) :

-  Ajuster l'alcalinité si nécessaire, ce sont les minéraux que contient votre eau, il permet de stabiliser votre pH (c'est un paramètre important à régler)

Contrôle du pH

- Ajuster le pH si nécessaire (entre 7.2 et 7.4) avec du pH moins ou pH plus

 Emploi d’un floculant (uniquement pour les filtrations à sable) : à utiliser si votre eau est trouble. 

Le floculant augmentera le rendement de votre filtre à sable et clarifiera l’eau.

 

Traitement choc

-  Dépend de votre traitement choisi : chlore, oxygène actif, brome, …

-  Selon le type de traitement, placer le produit devant les buses de refoulement, dans les skimmers, dans les bacs de pompes doseuses ou ajustez le taux de sel une fois l'électrolyseur remis en route.

-  Pour les traitements au sel, la plupart des systèmes ne fonctionnement pas si l’eau est inférieure à 15°C.

 

12) Faire tourner la filtration en continu pendant 24h, 48h (voir plus) pour assainir l’eau (jusqu’à l’obtention d’une eau cristalline). 

13) Reprendre votre traitement habituel. Contrôlez les paramètres votre eau de temps en temps et ajuster si nécessaire.

Retour
Top